Curriculum vitae

manet DSC_1230Parcours

Manet van Montfrans a obtenu la licence et la maîtrise de lettres françaises à l’Université d’Amsterdam (mention cum laude) en 1971. Elle a passé l’année 1968-1969 à l’Université de Nancy. Après un séjour au Kenya (1972-1976), elle a enseigné dans une formation pour professeurs du secondaire à  Utrecht; de 1986 à 2009 elle a été maître de conférences en littérature européenne et française  à  l’Université d’Amsterdam. Actuellement, elle est attachée comme chercheur à la chaire de Lettres européennes modernes. Entre 1982 et 1998, elle a été critique littéraire au quotidien NRC Handelsblad (littératures sud-africaine et française). En 1999, elle a obtenu le titre de docteur de l’Université libre d’Amsterdam (mention cum laude) avec les félicitations du jury à l’unanimité, pour une thèse intitulée Georges Perec.  La Contrainte du réel (Amsterdam/Atlanta, Rodopi, 1999) dirigée par le professeur S.A. Kibédi Varga.

De 1991-2008, elle a dirigé une collection de traductions de fiction française contemporaine pour les éditions G.A. van Oorschot. Depuis 2001, elle est membre du comité de l’Association Marcel Proust aux Pays-Bas et participe à l’équipe de rédaction de la revue Marcel Proust Aujourd’hui et du Bulletin Marcel Proust (Rodopi/Brill, Leyde). De 2009 à 2015, elle a présidé l’Association des Romanistes aux Universités néerlandaises (SRNU), dont elle est toujours membre du comité.

En 2003, elle a publié la monographie Georges Perec, een gebruiksaanwijzing (Amsterdam, De Arbeiderspers); en 2007, Het Rijksmuseum voor Volkenkunde, een droom/ The Dutch Museum for Ethnology, a dream (co-auteur Madeleine Maaskant,Opera P.-Pers). En dehors de travaux sur Proust et Perec, elle a publié en France et aux Pays-Bas de nombreux articles sur des auteurs français contemporains tels Bergounioux, Bon, Michon, Modiano, (Jean) Rolin, Rouaud, Simon. En 2014, elle a publié une sélection de ces articles pour un recueil d’essais, intitulé Steltlopen door de tijd. Over geheugen en geschiedenis in de moderne Franse literatuur (Sur des échasses à travers le temps, Sur  la mémoire et l’Histoire dans la littérature française contemporaine (Amsterdam, Uitg. G.A.van Oorschot).

Liens :

  • http://www.uva.nl/over-de-uva/organisatie/medewerkers/content/m/o/m.a.e.vanmontfrans/m.a.e.vanmontfrans.html
  • http://www. Marcelproust. nl (Marcel Proust Vereniging); www.facebook.com/marcelproustvereniging
  • http://www. romanisten.nl (SRNU (Stichting van Romanisten aan de Nederlandse Universiteiten):
  • http://www.brill.com/about/imprints/brill-rodopi
  • http://www.vanoorschot.nl

Recherches

Dans les recherches de Manet van Montfrans,  la question du rapport entre mémoire et H(h)istoire est  centrale. Elle replace les textes littéraires dans le contexte historique de leur création, avec une attention particulière portée à leurs procédés narratifs et formels et à leur place dans l´histoire de la littérature. Sa thèse porte sur le rapport entre autobiographie et contrainte dans trois textes de Perec (Un homme qui dort, W ou le souvenir d’enfance et Un cabinet d’amateur). Ensuite son attention s’est dirigée vers d’autres aspects de l’œuvre perecquienne, telle la dimension intertextuelle (Barthes, Calvino, Cayrol et Proust) et le rôle de l’espace et de la topographie. Son travail sur l’œuvre de Patrick Modiano se situe dans le prolongement de celui sur Perec, les deux auteurs partageant certains thèmes importants.

Un deuxième champ de recherche est la littérature française d’après 1980, notamment les récits de filiation qui évoquent la disparition de communautés traditionnelles à la campagne francaise et dans les vieilles régions industrielles, suite aux développements démographiques et technologiques après les deux guerres mondiales (Bergounioux, Bon, Ferrari, Jourde, Lafon, Michon and Rouaud).

Le troisième champ de recherche est basé sur des textes littéraires comportant une réflexion sur les guerres de décolonisation dans les années 50 et 60 du XXe siècle (Deville, Ferrari et Mauvignier).

Projets en cours

  • Mémoire et témoignage, lieux mémoriels: ‘Hollandsche Schouwburg: Lieu de mémoire’, Encyclopédie critique des mots de la mémoire et du témoignage, dir. par Philippe Mesnard (CELIS-UBP Clermont Ferrand) et Luba Jurgenson (Eur’ORBEM / Paris IV – CRAL.EHESS),  septembre 2016.
  • ‘Des livres oubliés à tort’, à propos de Françoise Frenkel, Rien ou poser la tête (contribution pour la revue littéraire Vooys, octobre 2016).
  • Georges Perec  et  la ville. Conférences et atelier d’écriture au Design Academy Eindhoven (Master, projet ‘Observing the City’), février/ mars 2017.
  • Article ‘Jeux de mots, lieux de mémoire. Sur Parc Sauvage et autres récits brefs de Jacques  Roubaud’, in Le jeu de mots/ Puns, hommage à Sjef Houppermans, Brill/Rodopi, 2017.
  • Mathématiques et Littérature, Journées nationales de mathématiques, février 2017.
  • ‘Chevauchées picturales et verbales dans Les Onze de Pierre Michon. De Géricault à Lascaux’, in S. Jişa, S. Freyermuth et Y. Goga (dir.), Des arts visuels à l’écriture romanesque dans l’œuvre de Pierre Michon, Cluj-Napoca: Casa Cărţii de Ştiinţă, 2017.
  • ‘Georges Perec aux Pays-Bas’, soirée festive à l’occasion de la parution des oeuvres de Perec dans  la Pléiade 1er juni 2017, Spui25/Athenaeum Boekhandel, 20.00 – 21.30 uur.
  • ‘Filiations  perecquiennes néerlandaises. Rudy Kousbroek et Georges Perec : affinités électives’, Cahiers Georges Perec no 13, 2018.
  • Édition revue et actualisée de la monographie  Georges Perec, een gebruiksaanwijzing  (De Arbeiderspers, 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>